Vous êtes ici : Accueil Gastronomie et Terroir Les vins du Sud-Ouest Le Jurançon

Le Jurançon

Le vignoble de Jurançon est un petit vignoble. Il a eu l'avantage non négligeable de faire parler de lui au cours de sa longue et riche histoire. Ses origines sont lointaines. Les hypothèses les plus répandues sont que la vigne aurait été introduite en Béarn il y a 2000 ans environ par les romains. Des mosaïques gallo-romaines symbolisant la vigne ont été retrouvées aux environs de Jurançon. La culture de la vigne au moyen-âge est placée sous influence ecclésiastique. A cette époque, en 1117, le mot "juransoo" apparaît pour la première fois. Le bourg de Jurançon n'est créé qu'en 1297. Le recensement de Gaston Phébus en 1385 témoigne du développement de la vigne dans la région, mettant notamment en évidence le coeur historique du vignoble. Ce secteur est connu aujourd’hui sous le nom de Chapelle de Rousse. Le Jurançon, au XVIème siècle, devînt d'un vin royal. Ce siècle apporte prestige et renommée au vin de Jurançon, lui proférant pour les siècles à venir un statut de vin royal. Henri II d'Albret, père du futur roi de France Henri IV, acheta des vignes en 1550. De celles-ci est née la fameuse légende de la goutte de vin à la naissance d’Henri IV. Son père lui fit sentir du vin de Jurançon avant de lui frotter les lèvres avec une gousse d'ail, pratique sensée fortifier le nouveau-né. Cela peut paraître une anecdotique mais va devenir une tradition lors des baptêmes béarnais et le symbole des vins du Jurançon. Après avoir été complètement décimé, le vignoble fut reconstitué d’une manière longue mais efficace et récompensé, en 1936, avec l’obtention de l'Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) uniquement pour son vin blanc moelleux qui représentait 400 hectares du vignoble sur les 3 800 qu’ils comptent. L’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) du Jurançon sec arrive bien plus tard en 1994. La création d’une coopérative en 1949 contribue largement au développement du Jurançon. La création de la route des vins en 1986 favorise la notoriété du Jurançon. Aujourd’hui, ce petit domaine est en plein essor et fait partie des plus grandes Appellations de France avec ses 1 000 hectares. La zone actuelle de production est délimitée à l'intérieur du territoire des communes du département des Pyrénées-Atlantiques qui suivent : Jurançon, Abos, Arbus, Artiguelouve, Aubertin, Bosdarros, Cardesse, Cuqueron, Estialesq, Gan, Gélos, Haut de Bosdarros, Lacommande, Lahourcade, Laroin, Lasseube, Lasseubetat, Lucq de Béarn, Mazères, Monein, Narcastet, Parbayse, Rontignon, Saint Faust et Uzos. Les cépages sont spécifiques, locaux, bien adaptés au climat. Les ceps sont très hauts pour éviter les gelées printanières et les grains de raisin sont très résistants. Les cépages sont le gros Manseng, le petit Manseng, les Courbus, Les Camaralet et les lauzet. Les vendanges commencent au début du mois d’octobre pour les secs et un mois après pour les moelleux traditionnels. La vinification suit. Elle est plus ou moins longue suivant s’il s’agit de vins de gerde. La conclusion de ce processus est la commercialisation des vins.

La gamme des vins de Jurançon est composée de blancs secs et blancs moelleux ou doux.

Quelques adresses utiles :

- Site Internet : www.vins-jurancon.fr

- Domaine Bellegarde
Qua Coos 64360 Nonein
Tél. : 05 59 21 33 17 - Fax : 05 59 21 44 40
Site Internet :
www.domaine-bellegarde.fr

- Cave de Gan
53, avenue Henri IV 64290 Gan
Tél. : 05 59 21 57 03 - Fax : 05 59 21 72 06
Site Internet :
www.cavedejurancon.com

- Domaines Latrille
Château Jolys
330, route de la chapelle de rousse 64290 Gan
Tél. : 05 59 21 72 79 ou 09 61 28 07 13
Site Internet :
www.domaineslatrille.fr

Si vous connaissez des adresses de vignerons à faire partager sur mon site, n'hésitez pas à me contacter par la rubrique "contactez-moi" pour que je puisse les mettre en ligne.

 

Copyright © Philippe DANTAGNAN